Pique rouge, Cœur noir : « L’eau qui coule raconte toujours une histoire. »

 

François Boulay nous livre ici des récits brefs. Évocateurs, ils explorent avec précision les fantasmes les plus sombres… ceux que le destin implante dans le cœur des hommes. L’humour y ajoute ses piques sans prévenir…

Un avant-goût sous forme de morceaux choisis :

 

 

Une fille superbe, accompagnée d’un gnome grassouillet et cradingue, se lance dans un duo de feu…
Une danse passionnelle autour d’un boxeur comateux…
Un couteau bien trop aiguisé pour une simple botte d’asperges…

Une mise à feu dont la cible se révèle très mouvante…

 

 

 

Un commentaire

Leave a Comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.